10 juin 2012

Les enfants de la mosquée


Deux enfants turbulents me donnent le tournis sous les voûtes de la petite mosquée Aya Sophia que je tente péniblement de dessiner. Ils veulent jouer et moi je m'accroche égoïstement et laborieusement à mon dessin. Heureusement, voilà que l'idée de les dessiner me vient enfin à l'esprit.  Rien de tel pour figer les deux galopins pendant dix bonnes minutes, le temps d'un portrait. Un calme, quasi religieux, se rétablit dans la mosquée. Curieux de repartir avec leur image la plus fidèle, les deux enfants s'immobilisent comme des statues. Miracle du dessin ! Ici aussi, en Turquie, l'enfant est libre comme un roi. Ces deux là repartent, sautillant en chaussette, sur la moquette de la mosquée, chacun avec leur portrait à la main.

1 commentaire:

Marie-Pierre a dit…

Ai adoré cette petite mosquée plus intime que sa grande soeur !!! super tes croquis stambouliotes !

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland