18 nov. 2014

Dursen

Yediburunlar Lighthouse, Turquie, novembre 2014
J’ai demandé à Dursen de quitter sa cuisine pour la dessiner un quart d’heure. Dursen vit sur les hauteurs de la côte lycienne en Turquie. Toute la journée, elle cuisine dans une maison d'hôtes des plats traditionnels qu'elle sert à des étrangers de passage, ces touristes qui vivent toute l'année bien loin de son univers, dans des villes pleines de bruit. Bien qu’elle n’ait aucune attaches avec ses hôtes, Dursen cuisine avec bienveillance. Avec une certaine forme d'amour peut-être même, plus fort que le zèle qu'elle pourrait mettre pour faire plaisir à la patronne de l'hôtel. Le résultat, c'est que je n'ai jamais goûté une telle nourriture dont chaque ingrédients vient de cette terre turque nourricière, tout aussi généreuse que Dursen. Pour sûr, il n'y a pas que le sel de cuisine qui donne du goût à ce qu’on mange.
Mais je ne saurai jamais d'où vient cette mélancolie dans le regard du portrait de Dursen.

Aucun commentaire:

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland