20 juin 2006

La pensée d'un vieux général vénitien

(d'après une interview de l'éditeur Christian Bourgois dans un magazine.)

7 commentaires:

la tricoteuse a dit…

"chauve" qui peut!

Anonyme a dit…

Que faire quand les cheveux se sont envolés?

Pierzo a dit…

Essai de réponse :
> Peut-être qu'il reste encore une chance. Qu'il faut provoquer soi-même.

Stella, les yeux dans le vague a dit…

J'aime bien cette pensée oxymorique.
Ps : tu as réussi à trouver ton chemin toi aussi ce matin ?

Pierzo a dit…

Oui moi aussi je suis arrivé à bon port. :O)

Bernard Blier a dit…

L'expérience est un peigne que vous donne la vie quand vous êtes devenu chauve.

Miss Poivert a dit…

Vive les doigts crochus !

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland