7 mars 2007

La bouteille à la mer



Un dessin offert à celui ou celle qui parvient à déchiffrer.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

cher monsiuer
Si je vous écris ce soir c'est pour vous dire a quel point je pense qu'il est important pour les différentes personnes qui seront amenés dans les années à venir à prendre connaissance de cette lettre et qui dans le même temps se poseront la question essentielle mais difficile qui est la mienne aujourd'hui de savoir malgré tout la réponse que vous apporterez à cette question.
C'est la raison pour laquelle je souhaite de votre part une réponse franche.
dans l'attente, je vous prie de croire monsieur en ma méningite distingué.

Marie nopharingite

Anonyme a dit…

A-t-il pu vraiment la lire?
Bises du Canard

Anonyme a dit…

A-t-il pu vraiment la lire?
Bises du Canard

Tiffany a dit…

bravo! je dis: un dessin pour marie!

Pierzo a dit…

Hélas, mon collègue n'a jamais réussi à décrypter cette lettre tout autant que mademoiselle Nopharingite, qui on le voit bien, même sous Fervex, n'arrive pas à éclaircir ce grand mystère, mais au contraire nous plonge un peu plus dans les eaux trouble de la comunication humaine. Ceci dit, elle a bien mérité son dessin. Qu'elle se manifeste!
Bon week-end à tous,
Zo

Anonyme a dit…

Cher monsiuer,

Mon dessin, mon dessin, mon dessin...
(peut être en plus l'ai je déjà eu)

Marie famicine

Ps: néanmoins si je pouvais me permettre, m'autoriser même à faire une proposition, au cas ou évidemment. Je me délecterai avec plaisir d'un instantanné de la forêt psychanalytique dans lequel nous sommes amenés un jour ou l'autre a errer, de façon à voir si la ballade vaut le sourire.

Pierzo a dit…

Hum, hum...
Vous voulez si je comprends bien une sorte d'arrêt sur l'image d'un rêve ou un truc de ce genre... Pour ma part, je ne suis pas sûr que cela vaut le sourire...mais plutôt la grimace...

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland