30 janv. 2006

Lire allonger sans jamais trouver la bonne position
Nous sommes toujours dans le chalet du Tilleul avec devant nous les "P'tit Coeurs", Valou et Stef, un couple d'attachés attachant parce qu'on sent qu'ils s'aiment fort. C'est crobé très rapide car j'étais fasciné par la nouvelle position trouvée par Stefe pour lire son magazine. Lire allongé mène à une perpétuelle insatisfaction où l'on remet sans cesse en cause tel ou tel appui, écartelé entre la curiosité de la lecture à poursuivre et le désir d'être bien installé dans son corps.
Pffffuiou... quelle drôle de journée de reprise! :-o

5 commentaires:

Jipi a dit…

Les séjours au Chalet du Tilleul favorisent la lecture, c'est sûr; mais c'est le plaisir du régressif ... on lit tout ce que l'on trouve, d'Ici Paris à la Dépêche du Midi de l'année dernière, en passant par Elle (sans parler de Grizzli Coquin !), bref interdiction de lire des quotidiens sérieux !
Je voudrais bien en savoir plus sur la cabane de l'ermite de Miss Poivert, et d'ailleurs aussi sur Miss Poivert tout court.

Miss Poivert a dit…

Ouh l'intello qui s'la raconte. Je fais mon troll, Pierzo, attention ! Bon, si tu veux, tu peux me détrolliser la tronche, ça donnerait un truc du style : Chouette, l'en a plein la têt', à lire plein de quotidiens super intéressants...
Sinon, pour la cabane, j'y suis allée plein de fois en ballade, je peux même faire un plan (en demandant de l'aide à ma cops Célinette). C'est un endroit un peu mystérieux, qui fait peur aux ados attardés genre moi.
Sino, t'as qu'à aller sur mon bébé blog, comme ça t'en sauras plus.

Stella a dit…

... La miss Poivert fait sa mystérieuse ;) Ps: Jipi, j'ai des infos sur Miss Poivert (un gros dossier)

Miss Poivert a dit…

Non mais ma Stella, qu'est-ce que tu vas encore aller raconter, déjà que je me bâtis toute seule une réputation graveleuse avec mon grimper d'ours... Mais si c'est un dossier genre : Elle est super Poivert, d'accord !

Stella a dit…

C'est un dossier très objectif, parole de Stella ;-)

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland