25 févr. 2006

Marguerite
Là c'est la jeune Marguerite Duras à la terrasse d'un café de Saint Germain-des-prés. Elle disparaissait il y a dix ans, deux mois après François Mitterrand. L'autre jour j'ai écouté une conversation entre l'écrivain et le président, enregistrée en 1986. Ils parlaient de leurs souvenirs de résistance au sein du même réseau. J'ai appris que Mitterrand avait sauvé le mari de Duras, Robert Antelme, en péril après avoir été déporté à Dachau. Je les écoutais discuter. Il y avait quelque chose d'émouvant.
Mitterrand - Marguerite, vous embrassez toujours l'univers !
Duras - Vous croyez qu'un jour un calme profond règnera ?

Le Bureau de Poste de la rue Dupin, et autres entretiens de Marguerite Duras et François Mitterrand, Gallimard.

8 commentaires:

Miss Poivert a dit…

"Vous croyez qu'un jour un calme profond règnera ?"
En tous cas, ton dessin donne cette impression. Le sourire de Duras. Collée contre le mur. Personne autour. Vide, mais sans angoisse. Solitude paisible.
J'aime beaucoup ce dessin. Allez, un autre demain !

Anonyme a dit…

Moi aussi je trouve ce dessin particulièrement paisible.
Le canard pas encore vacciné...

Anonyme a dit…

Moi aussi je trouve ce dessin particulièrement paisible.
Le canard pas encore vacciné...

Flippy a dit…

Trois choses à dire :
- apparemment Miss Poivert, tu as échappé à la gastro. Bravo !
- apparemment le canard, tu as échappé à l'abattage, mais surtout ne te réjouis pas trop vite, ils s'occupent des dindes ... pour l'instant.
- apparemment Zo, comme Jipi l'a dit, tu as retrouvé le squelette, merci de le ramener pour 2007.
Quant au dessin, joli mais manque de mouvement ou d'inattendu à mon goût.

Pierzo a dit…

Yo Flippy
> Je vais voir Charlie pour l'album de photos cette aprème.

Pierzo a dit…

Et au fait Flippy,
Toute mes félicitations pour ton union avec Suez. Tu nous inviteras à la noce ?

Flippy a dit…

J'espère que Charlie, cette drôle de dame, est en pleine forme. Pour le mariage, malheureusement je ne suis pas sûr que les mariés sont tous deux consentants ... et que personne ne s'y opposera ! Mais à voir avec un des enfants de la mariée : Jipi.

anna a dit…

Stella m'a fait découvrir votre blog. Je parlais moi aussi de Duras dans mon post du jour. je reviendrai régulièrement. Votre blog est très original et me plait beaucoup.

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland