22 févr. 2006

Un petit café avant de démarrer

Ce matin je me retrouve là au comptoir du Gambetta. J'observe les gens concentrés sur les journaux du jour. Les garçons de café lavent les tasses à toute vitesse. Cette agitation étonnante des matins gris et froids de février. Chacun s'est levé machinalement. Un Euro vingt. Voilà. Merci. Au-revoir. Bonne journée.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

ce n'est pas mars mais l'café... et ça r'démarre ! Notre ami Pierzo aurait repris un peu de poil de la bête ?
(Lupinet

Ptit Noir a dit…

Tres bon, on s'y croirait ;-)

Stella a dit…

ça n'a pas l'air gai cet endroit, en plus au fond on dirait qu'il y a une petite tête de mort. C'est quoi au juste ?

Anonyme a dit…

ben l'café c'est pas top quand on sort d'une gastro ! mais c'est vrai que ça change du jus de carotte !
Nini 49

Pierzo a dit…

Non Stella je n'ai pas bu mon café avec la mort. C'est juste un visage dessiné un peu trop rapidement...

Stella a dit…

ouf !
... ça doit être l'effet des médicaments !!!

Miss Poivert a dit…

Hi from hell !
Oups, je me trompe de blog... Mais c'est vrai que la tête derrière le comptoir n'est guère rassurante. La mort tapie dans l'ombre, attendant son heure... L'heure de qui en somme ?

Fibula a dit…

On dirait un éolim (orthographe ?) descendu de chez Raël...
Laeti

Jipi a dit…

Super ! On a enfin retrouvé le squelette de Luchon ! Il était allé faire un tour au Père Lachaise.

Miss Poivert a dit…

Hey, les grands esprits se rencontrent... Viens faire un tour sur mon post de jeudi, y avait de la prémonition dans l'air (par rapport à [code] ta possibilité de post de ce week end).

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland