16 févr. 2006

Une micheline attend son heure dans la gare de Chateaubriant L'autre jour, je suis passé à Chateaubriant, ma ville d'origine. Je suis reparti par cette petite gare triste, presque abandonnée. Et j'ai vu cette micheline toute seule. Elle ne roule plus et passe ses journées à rouiller en attendant je jour de la ferraille.
Si j'étais une fille, je ne voudrais pas m'appeler Micheline.
Un post dédié à Jo qui aime les trains et à Agnès qui travaille à la SNCF. (Les michelines sont-elles encore rentables ?)

5 commentaires:

Miss Poivert a dit…

Entre le texte et le dessin, jolie impression d'ensemble... rouille et mélancolie.

Anonyme a dit…

La micheline va peut être bientôt disparaître, la voie Nantes Chateaubriant vient d'être nettoyée et sera remise en service dans deux ans... (Lupinet

Agnès a dit…

Pierzo, je t'annonce officiellement que ce dessin est en fond d'écran sur mon bureau!!
Merci pour la dédicace...

Flippy a dit…

En parlant de Zo, de Jo et de terminus, je rappelle qu'album photo est à votre disposition au terminus de la 13.

jo a dit…

Trop fort ce dessin, que de souvenirs (ça me rappelle les Chartres-Illiers). Pourvu qu'il conserve cette Micheline sur trajet Chateau' - Rennes.

Archives du blog

Contact

A l'écoute : Manickam Yogeswaran The Long Road to Thaïland